Aller au contenu principal du site

ARROSAGE

JARDIN, entretien et matériel

Quel matériel choisir ?

L’outil indispensable pour les balcons et les jardins c’est encore et toujours l’arrosoir. On l’utilise pour les petits arrosages ponctuels, pour les petites surfaces ou pour les plantes en pot. Cet arrosage est doux "au goulot" au pied des plantes ou en pluie avec une pomme (qu’il est bon d'orienter vers le haut) indispensable pour les semis.

Nous vous conseillons d’avoir une arrivée d’eau dans votre jardin ou votre terrasse pour arroser avec un tuyau d’arrosage. Plus pratique que l’arrosoir, il est incontournable si l’on possède un puits ou un réserve d’eau dans lequel on récupère et pompe l’eau pluie. C’est beaucoup plus économique que d’utiliser l’eau du réseau. Choisissez un diamètre pas trop gros, qui vous permettra d’enrouler facilement une plus grande longueur sur un enrouleur. Les supports à fixer au mur sont très pratiques car très souvent pivotant, à retour automatique et le tuyau est protéger. S’il est possible de n’arroser qu’au goulot du tuyau à condition de ne pas avoir une pression trop forte, il est préférable d’utiliser une canne d’arrosage sur laquelle on vice une pomme d’arrosage ou un pistolet, permettant de maitriser parfaitement l’apport en eau pour chaque type de plante.

Pour arroser une pelouse on peut utiliser un oscillant. Cet appareil permet d’arroser une grande surface automatiquement, si vous le choisissez avec une minuterie. Dans le cas contraire, n’oubliez pas de rester à proximité pour couper l’eau si vous ne voulez pas inonder le jardin…

De plus en plus de jardinier utilisent un système de goutte-à-goutte, particulièrement bien adapté aux potées ou aux plantes régulièrement distancés, comme une haie. On fixe sur le tuyau principal qui court tout le long de la zone, des capillaires équipés d’une tête d’arrosage qui seront plantés à espace régulier pour un arrosage optimum et sans effort.

 

Optimisez votre arrosage

Il existe des petites astuces simples pour optimiser l’arrosage de son jardin, notamment du potager, surtout quand il fait chaud en été.

  • Il est d’abord recommandé d’arroser en fin de journée quand il fait moins chaud. La fraicheur de la nuit gardera la terre humide plus longtemps.
  • Ne laissez jamais le sol être envahi par les mauvaises herbes. Binez régulièrement le sol pour éviter l'apparition de mauvaises herbes et aérer la terre pour que l'eau pénètre mieux permet donc d'arroser plus efficacement. « Un bon binage vaut deux arrosages ».
  • Un bon paillage assez épais permet à la fois de limiter la pousse de mauvaises herbes, de nourrir le sol et de conserver la fraicheur du sol, ce qui permet de limiter le nombre d’arrosage